mercredi 4 novembre 2015

Écrit-on vive ou vivent les mariés ?

Vive les mariés ou vivent les mariés ?


À l’origine, vive est le subjonctif du verbe vivre : « il faut que l’espoir vive ».

Employé comme une interjection, avec la disparition du que, vive n’a plus été perçu comme un verbe, ce qui explique que l’on peut tout à fait l’employer au singulier devant un nom au pluriel.

Les deux interprétations de vive, comme interjection ou comme verbe conjugué, restent possibles et on a donc le choix à l’écrit entre vive et vivent les vacances !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire