jeudi 16 avril 2015

Quand un mot en remplace un autre

Au cours de l’histoire du vocabulaire français, il est arrivé qu’un mot en remplace un autre.

C’est ainsi que l’adjectif bègue, qui a donné bégayer, a remplacé au XIIIe siècle l’ancien baube, dont on retrouve la trace dans des mots comme balbutier et ébaubi.

Il en résulte une proximité de sens entre les deux familles de mots : dans la première, on insiste sur le défaut de prononciation ; dans la seconde, l’accent est mis sur le sentiment de surprise qui provoque ce défaut.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire